Lutte contre les violences à l’égard des femmes et des filles : Le bureau du réseau communautaire de la région du centre rend visite au Mogho Naaba

Le bureau du Réseau Communautaire de Lutte Contre les Violences à L'Egard des Femmes et desFilles(RCLCVEFF) de la région du Centre a rendu une visite de courtoisie à sa Majesté le MoghoNaabaBaongole mercredi 10 juin 2015 dans son palais. Cette visite marque le démarrage effectif de leurs activités.Dans le cadre du Programme Conjoint de lutte contre les violences à l'Egard des Femmes et des Filles (PC/VEFF), le ministère de la Promotion de la Femme et du Genre avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et du Projet de Renforcement pour la Gouvernance.

Politique (PRGP), avait procédé à la mise en place de six réseaux communautaires dans six régions couvertes par le programme que sont : le Centre, le Plateau Central, le Sahel, le Centre Ouest, la Boucle du Mouhoun, et les Hauts-Bassin : le choix de ces six régions s'explique par le fait que le phénomène est très présent dans ces localités selon des enquêtes menées. Encore faut-il le rappeler, ces différents réseaux communautaires sont composés de leaders coutumiers et religieux et a pour mission de veiller à la protection des droits de la femme et sensibiliser les populations à l’abandon des pratiques coutumières ou religieuses néfastes.

Dans le cadre de la mise en œuvre de leurs activités, le bureau du réseau communautaire de la région du centre est allé à la rencontre de l’empereur des Mossé, le Mogho Naba pour présenter les membres du bureau et faire un plaidoyer auprès de celui –ci pour l’abandon des pratiques coutumières ou religieuses néfastes et demander aussi conseils et bénédictions. Tel était l’objectif de la visite dont la Présidente du bureau, Madame Pauline Traoré a souligné au cours de son intervention.

Le Mogho Naaba dans son mot a remercié les hôtes du jour et saluer l’initiative et la démarche entreprises par le bureau du Réseau Communautaire. Il a relevé que les violences à l’Egard des Femmes et des Filles  constituent vraiment un phénomène récurrent dans notre pays et qu’il encourage le bureau pour leur engagement dans la lutte. Il dit avoir espoir que beaucoup de choses vont changer grâce aux actions que le bureau va mener mais aussi avec l’appui des leaders coutumiers et religieux présents dans le bureau. Il a prodigué des conseils aux membres du bureau et les a invité à prôner certaines valeurs comme le respect, et le pardon pour la bonne marche du bureau. Le bureau entend atteindre ses objectifs à travers la sensibilisation, l’information et l’orientation des

 

SAWADOGO/KABORE Céline